La Bonne Nouvelle

Deux questions :

Si vous deviez mourir aujourd’hui, savez-vous où vous passerez l’éternité ?

Si vous deviez vous présenter devant Dieu et qu’il vous demandait : « Pourquoi devrais-je te laisser entrer au ciel ? », que lui répondriez-vous ?

 

Voici cinq vérités importantes :

1.  La vie éternelle est un don gratuit

La Bible dit que : « le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6.23). Aucun effort personnel, aucune bonne œuvre, aucune action religieuse ne permet d’entrer au ciel. On ne peut pas mériter sa place auprès de Dieu, car la vie éternelle est offerte en cadeau. « C’est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie » (Éphésiens 2.8-9).

Pourquoi l’être humain a-t-il besoin d’être sauvé? Parce qu’il est pécheur.

2.  L’être humain est pécheur

« Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3.23). Pécher, c’est faire ce que Dieu ne veut pas : mentir, voler, être jaloux, faire du mal, avoir de mauvaises pensées, être sexuellement immoral, etc. Pécher, c’est aussi ne pas faire ce que Dieu veut : ne pas aider celui qui est dans le besoin, ne pas respecter les autorités, refuser de pardonner, etc. Un seul péché suffit à nous fermer la porte du ciel. « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable envers tous » (Jacques 2.10).

Chacun de nous a péché, et si Dieu n’était pas intervenu, notre destin à tous serait la mort éternelle. « Car le salaire du péché c’est la mort » (Romains 6.23).

3.  Dieu est amour… mais il est juste

Dieu a de la compassion, il aime tous les hommes malgré les péchés qu’ils ont commis contre lui. « Dieu est amour » (1 Jean 4.8). Puisque Dieu nous aime, il ne veut pas nous punir, au contraire il « veut que tous les hommes soient sauvés » (1 Timothée 2.4).

Mais Dieu est aussi un juge intègre qui doit appliquer la loi à la perfection. Parce qu’il est juste, il ne peut pas laisser le péché impuni. « Dieu ne tient pas le coupable pour innocent » (Exode 34.7).

Dieu a résolu ce problème en envoyant son Fils sur la terre.

4.  Jésus-Christ est mort pour nous

Jésus, le Fils de Dieu, est venu sur terre il y a 2000 ans, à la fois Dieu et homme. « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu… La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père » (Jean 1.1, 14).

La mission de Jésus en venant sur terre était de mourir pour nous, par amour pour nous. « Mais en ceci, Dieu prouve son amour envers nous : lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5.8). Jésus n’avait commis aucun péché, mais il est mort à la croix, puni par Dieu à notre place. « Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et l’Éternel a fait retomber sur lui la faute de nous tous » (Ésaïe 53.6).

Nous pouvons tous maintenant être sauvés de la mort éternelle, car Jésus a sacrifié sa propre vie sur la croix pour payer le prix de nos péchés. Il est ensuite ressuscité pour retourner au ciel et nous préparer une place auprès de Dieu.

Il offre la vie éternelle en cadeau, mais c’est seulement par la foi que nous pouvons l’obtenir.

5.  La foi seule nous sauve

Ce ne sont pas tous les hommes qui sont sauvés, mais seulement ceux qui croient en Jésus. « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3.16).

Il existe une sorte de foi qui ne sauve pas : être simplement d’accord intellectuellement. Nous pouvons croire que Jésus existe, sans que cela change notre vie. « Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et ils tremblent » (Jacques 2.19).

Il y a une autre sorte de foi qui ne sauve pas : faire simplement appel à Jésus pour répondre à ses besoins. Nous pouvons prier Dieu dans les moments difficiles de notre vie, puis l’oublier et ne pas nous soucier de ce qu’il veut.

La vraie foi qui sauve, c’est mettre sa confiance en Jésus seul pour être sauvé. C’est lorsque nous avouons avoir péché et mériter la condamnation, que nous reconnaissons ne pas pouvoir nous sauver nous-mêmes et que nous croyons que Jésus est mort sur la croix pour payer la dette de nos péchés. « Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé. » (Actes 16.31).

 

Voulez-vous recevoir le don de la vie éternelle ?

Transférez toute votre confiance en Jésus et uniquement en lui. Croyez que rien de ce que vous faites ne peut vous sauver, et que seul ce que Jésus a fait le peut. Accueillez Jésus comme votre Sauveur personnel et le Seigneur de votre vie. Demander pardon à Dieu pour vos péchés et engagez-vous sincèrement à changer de vie, comptant sur sa grâce pour vous rendre obéissant.

 

Vous pouvez prier le Seigneur, là où vous êtes, dès maintenant, pour recevoir la vie éternelle. « Cela, je vous l’ai écrit, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. » (1 Jean 5.13).

Voici une prière suggérée :

« Seigneur Jésus, je sais que je suis un pécheur. Je sais que je ne mérite pas la vie éternelle. Mais je crois que tu es mort à la croix pour moi, pour payer le prix de mes péchés. Je te demande pardon pour tous mes péchés et je désire sincèrement changer ma vie. Je crois que tu es ressuscité et que tu me prépares une place au ciel. Viens dans ma vie et sauve-moi. Je place ma confiance en toi seul pour mon salut. J’accepte ton cadeau de la vie éternelle. Merci Seigneur. »

 

Si cette prière reflète ce qui est dans votre cœur, vous avez la vie éternelle, selon les paroles de Jésus : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. » (Jean 6.47).

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.