creation site web creation site internet conception site web Église de Rosemont - Accueil
Église de Rosemont - Constitution
Église de Rosemont - Confession de foi
Église de Rosemont - Principes et pratiques
Église de Rosemont - Historique
Église de Rosemont - Équipe pastorale
Église de Rosemont - Missionnaires
Église de Rosemont - Horaire
Église de Rosemont - Cours bibliques
Église de Rosemont -Archives Cours bibliques
Église de Rosemont - Prédications
Église de Rosemont - Jeunesse 12-17
Église de Rosemont - Collège et carrière
Église de Rosemont - Aînés
Église de Rosemont - Réunions de prières
Église de Rosemont - La Bonne Nouvelle
Église de Rosemont - Lire la Bible
Église de Rosemont - Comptoir alimentaire
Église de Rosemont - Distribution de vêtements
Église de Rosemont - Camp de jour
Église de Rosemont - Nous joindre
Église de Rosemont - Liens utiles

ARTICLE I – NOM :

Cette Église sera appelée Église baptiste évangélique de Rosemont.


ARTICLE II – CRÉDO :

Cette Église confirme comme son Crédo la confession de foi adoptée par l'Association d'Églises baptistes évangéliques au Canada en octobre 1956.


ARTICLE III -

(A) MISSION :

Notre mission consiste à faire des disciples de Christ dans le secteur Rosemont de Montréal et à faire rayonner l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre.


(B) STRATÉGIES DE MISSION ET VALEURS FONDAMENTALES :

Nous privilégions les stratégies suivantes pour accomplir notre mission : la prédication de l’évangile, un programme missionnaire actif au Québec et par tout le monde, un programme varié de cours bibliques pour enfants, adolescents et adultes, une valorisation des personnes de tout arrière-plan ethnique, une vie d’Église de quartier qui complémente l’assemblée, un effort de propager la bonne nouvelle sur les principes d’Évangélisation explosive et une vision particulière pour l’établissement d’Églises-filles à Montréal.


ARTICLE IV – MEMBRES :

Le privilège d'être membre est limité à ceux qui ont fait profession de foi en Christ comme Sauveur et Maître, qui montrent par leur vie la réalité de leur profession et qui ont confessé publiquement leur foi dans le baptême par immersion. (Nous attendons généralement 3 mois avant d’inclure une personne dans le cours de baptême ou de membre). De telles personnes, ayant suivi le cours de membre et exprimé leur accord avec la constitution et la confession de foi, peuvent devenir membres par un vote majoritaire des membres présents à l'assemblée de l'Église. 


ARTICLE V - SERVITEURS RESPONSABLES DE L'ÉGLISE :

Les serviteurs responsables de l'Église sont les anciens, les diacres et diaconesses (ou responsables), un nombre de syndics conforme à la loi (ces administrateurs sont les Anciens), un(e) secrétaire, un(e) trésorier(ère). Les anciens forment un conseil pour l'édification et la surveillance spirituelle de l'Église et ils se rencontrent à la demande du président du conseil ou de deux anciens.


V.1 - Les anciens :

Les anciens sont des hommes nés de nouveau, membres de l’Église, de conviction baptiste, jouissant d'un bon témoignage et remplissant les conditions bibliques (1 Timothée 3.1-7 et Tite 1.6-9). Leur mandat sera réévalué par les membres de l'Église tous les trois ans par voie d'affichage public. D'autres anciens pourront être ajoutés par la nomination des membres de l'Église sous la surveillance du conseil. L'Église pourra désigner et soutenir tel(s) ancien(s) appelé(s) pasteur(s), pour la responsabilité à temps plein de la prédication, de l'enseignement, du soin pastoral et de la représentation de notre Église au sein de l'Association. Les anciens ne pourront être démis de leur fonction que sur le vote des deux tiers de l'Église (1 Timothée 5.19-20).


V.2 - Les diacres et diaconesses :

Les diacres et diaconesses sont responsables des différents services de l'Église, sous la surveillance du conseil d'anciens. Ils doivent avoir atteint l'âge majeur, être nés de nouveau, être membres de l’Église, remplir les conditions bibliques (1 Timothée 3.8-13) et être élus par vote des deux tiers des membres présents à l'assemblée annuelle de l'Église.


ARTICLE VI – RÉUNIONS :

La réunion d'affaires annuelle (financière) de l'Église aura lieu pendant le mois de janvier ou de février. Les serviteurs de l'Église, diacres et diaconesses (ou responsables) sont élus lors d'une réunion d'affaires ultérieure. Le Conseil d'anciens fera partie du comité de nomination. Les affaires de l'Église seront décidées par le vote majoritaire des deux tiers avec quorum d'au moins trente pour cent (30%) des membres de l'Église. L'Église ne sera pas nécessairement tenue de respecter ce quorum si la réunion a été annoncée au moins deux semaines d'avance lors des assemblées régulières ou par lettre. Les membres devront avoir atteint l'âge de dix-huit ans pour voter.


ARTICLE VII – DISCIPLINE :

Les chrétiens de cette Église tenteront de concilier tout membre ou adhérent qui contredit la saine doctrine biblique évangélique ou qui persiste à pécher contre la morale chrétienne, selon les principes bibliques de Matthieu 18.15-17. À l’issue de ce processus, s’il n’y a pas repentance, le Conseil d’anciens déclarera aux membres que cette personne n’écoute pas et doit être considérée « comme un païen ». Ceci veut dire qu’à nos yeux elle ne sera plus reconnue comme membre ni adhérent ni même frère ou sœur dans le Seigneur. Néanmoins, puisque Jésus se tenait avec les païens et les péagers en essayant de les gagner, nous aimerons toujours cette personne et prierons pour elle et nous tenterons de la ramener à la communion fraternelle par la repentance. Le fait qu'un membre n'assiste pas au repas du Seigneur avec l'Église (à moins d'en être valablement empêché) depuis un (1) an, constituera une raison suffisante pour enlever son nom de la liste des membres.


ARTICLE VIII – FINANCES :

Pour le soutien financier de son œuvre, l'Église comptera sur les offrandes volontaires de ses membres, de ses adhérents et de ceux que le Seigneur suscitera pour l'aider.


ARTICLE IX – AMENDEMENTS :

On ne fera des amendements à la présente constitution que par un vote majoritaire de deux tiers des membres assistants à une réunion convoquée selon l'Article VI mentionné plus haut.

  Constitution